2015 théâtre

Les Petits Anges dans la Boue
Petit Ange, tu es en train de devenir vieux


Les Petits Anges dans la Boue
Petit Ange, tu es en train de devenir vieux

Toutes les nuits, Angelita rêve de Miquel Ange. Tous les matins, Angelita se lève du pied gauche. Son réveil lui brise les rêves. Mais depuis qu'elle est réveillée par les mots de Miquel Ange, ses déboires matinaux ont pris fin. Jusqu'au jour où Miquel Ange croise la route de l'irrésistible Bérénice...

Le metteur en scène belgo-colombien Juan Martinez révèle une figure culte de la littérature urbaine latino-américaine. Né en Colombie en 1951, Andrés Caicedo a choisi de mourir à 25 ans. Ses personnages, des adolescents riches ou des classes populaires, s'affrontent dans une langue colorée et musicale. Fantasques, enfantins, tous arpentent dans un ballet électrique les rues de Cali, métropole sauvage et incandescente.

NL Een groep jongeren neemt het tegen elkaar op in een gekleurde en muzikale taal. Ze bewegen zich allemaal voort op een merkwaardige, kinderlijke manier, in een onophoudelijk ballet door de straten van Cali, een ruige en explosieve Colombiaanse metropool.


Écriture Andrés Caicedo / Mise en scène Juan Martinez / TraductionJuan Martinez & Bernard Cohen / Aide à la dramaturgie Juanita Cifuentes / Lumières Guillaume-Toussaint Fromentin / Images vidéoAndrés Jurado / Montage vidéo Rafael Abril /Conception de la toileWilfrid Roche. Avec le soutien de Dame de Pic / Cie Karine Ponties / Assistante à la mise en scène Liriàn Martinez Zarate / Deuxième assistant Julian Gomez / Direction technique Raymond Delepierre / Régie lumière Gauthier Minne / Régie Stanislas Drouart / HabilleuseNina Juncker / Photos du spectacle Alessia Contu.

Coproduction Rideau de Bruxelles / Théâtre des Chardons.
Avec l'aide
du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service du Théâtre - CAPT.
Avec le soutien
des Centres culturels de Dinant et du Brabant wallon et du Laboratorio Escénico Univalle.
Les petits anges dans la boue est une traduction et une adaptation de la nouvelle Angelitos Empantanados et s’inspire de deux romans :
El Atravezado (Traversé par la rage) traduit de l’espagnol par Bernard Cohen ©Belfond, un département de Place des Editeurs, 2013 pour la traduction française et
Que Viva la Música !, traduit de l’espagnol par Bernard Cohen ©Belfond, un département de Place des Editeurs, 2012 pour la traduction française.

`

Teaser:


Photos: